« La bataille de Djebel Menaouer », nouvel ouvrage du chercheur Noureddine Yekhlef

Un ouvrage intitulé « La bataille de Djebel Menaouer » à Mascara du chercheur en histoire de la glorieuse guerre de libération nationale, Noureddine Yekhlef, vient de paraître.

Le chercheur en histoire, Nourredine Yekhlef a présenté samedi dernier, à Mascara, son nouvel ouvrage « La bataille de Menaouer », survenue le 5 septembre 1957 dans la région de Haboucha, relevant de la commune de Menaouer (Mascara). La publication de cet ouvrage s’inscrit dans le cadre de l’écriture de l’histoire de la région, notamment durant la guerre d’indépendance.

Tout en traitant des conditions générales en Algérie pendant l’occupation française, le livre de Yekhlef aborde également les méthodes avilissantes utilisées par l’armée coloniale française contre les moudjahidine de l’Armée de libération nationale (ALN), le jour de la bataille, dont l’usage du napalm, internationalement interdit, a-t-il fait savoir. L’auteur a rappelé que les pertes infligées aux forces coloniales en vies humaines et en matériel s’élèvent 650 soldats français tués et de nombreux blessés, en plus de six avions abattus et 17 autres endommagés.

L’ouvrage de plus de 100 pages comporte aussi des biographies des héros de la bataille de Djebel Menaouer dont les martyrs Si Redouane, Lehouha Mahmoud et Zeggaï Abdelkader dit Si Abdelatif, ainsi que des photographies du site de la bataille et des documents et articles traitant de cet événement historique important. 

M. Yekhlef a annoncé qu’il comptait offrir, prochainement, un important lot de cette publication à la direction des Moudjahidine et Ayants-droit, aux structures affiliées au secteur de la culture et des arts et à des établissements scolaires de la wilaya, afin de sensibiliser la génération d’aujourd’hui sur les sacrifices des moudjahidine et des chahids, et faire connaître la bataille de « Djebel Menaouer » qui constitue une étape importante dans l’histoire de la glorieuse Révolution du 1er novembre 1954.

Le même chercheur a révélé qu’il envisageait de réaliser un autre ouvrage traitant d’événements de la glorieuse guerre de libération nationale dans la ville de Mascara.

Organisée par le club intellectuel et culturel « El Bayane » en coordination avec la maison de la culture « Abi Ras Ennaciri » de Mascara, cette rencontre a vu la présence de chercheurs, d’enseignants et d’étudiants de l’université  « Mustapha Stambouli » de Mascara, aux côtés d’intellectuels de la région.