Inondations au Niger : déjà 103 morts et plus de 140 000 sinistrés recensés

103 morts, 125 blessés, plus de 140.000 sinistrés et d’importants dégâts matériels : c’est le lourd bilan à la date du 4 septembre 2022 des inondations consécutives aux fortes précipitations de ces dernières semaines sur l’étendue du territoire nigérien, selon le dernier bilan de la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC).

Des 103 personnes décédées à la date du 4 septembre 2022, selon le nouveau bilan de la Direction générale de la Protection Civile (DGPC) publié le lundi 5 septembre 2022, 74 ont été tuées par effondrement des maisons et autres infrastructures et les 29 autres sont décédées par noyade.

Selon la même source, la région de Maradi est celle qui a le plus été endeuillée avec 42 morts, 2 525 maisons effondrées et 500 animaux perdus.

Environ 54 000 personnes à Zinder sont affectées par les inondations. Cette région qui est l’une des plus touchée du pays a enregistré 27 morts, 7 150 maisons effondrées et 500 animaux perdus.

Les services de la protection civile ont aussi enregistré 140.029 sinistrés répertoriés dans 16.579 ménages. À cela s’ajoute des pertes d’environ 654 animaux et plusieurs tonnes de vivres.

La capitale Niamey a pour sa part jusque-là été épargnée. Mais le niveau du fleuve qui continue de monter constitue à ce jour une véritable source d’inquiétude pour les habitants vivants dans les zones inondables, des zones déjà durement touchés ces dernières années.