Le droit de dire, la liberté d'écrire

CRA d’Ouled Ben Abdelkader : des repas pour les nécessiteux

Environ soixante familles nécessiteuses, toutes catégories confondues (orphelins, veuves, familles à revenus modestes et autres), bénéficient quotidiennement d’un repas chaud que leur offre le croissant rouge algérien. Le repas offert par l’association d’aide humanitaire est, le moins que l’on puisse dire, très consistant. Il comprend une entrée, souvent une soupe chaude, et un plat de résistance avec de la viande.

Selon le cuisinier en chef, M. Djilali Guelfout, réquisitionné par le bureau du croissant rouge algérien – antenne d’Ouled Ben Abdelkader, environ quinze personnes travaillent à titre bénévole pour servir les familles dans le besoin. Divisés en groupes, des jeunes universitaires, des employés de différents services et des retraités se répartissent les tâches ; certains s’occupent de la gestion de l’approvisionnement, d’autres, dont des femmes, épluchent les légumes et aident le cuisinier à la préparation des repas. Un troisième groupe prend en charge la distribution et la remise des colis à l’arrivée des familles vers le coup de dix-huit heures. Les jeunes qui travaillent à titre bénévole permutent parfois les rôles.

Le jeune Berchiche, ingénieur d’État en travaux publics, qui fait du bénévolat au sein du croissant rouge à Ouled Ben Abdelkader depuis 10 ans, affirme que les aides proviennent de philanthropes de la commune, de commerçants, d’industriels et d’opérateurs économiques qui taisent leurs identités.

M. Hadj Merrouchi, médecin et président de l’antenne du croissant rouge algérien d’Ouled Ben Abdelkader depuis des années, fait savoir qu’en plus des repas chauds dont bénéficient les familles nécessiteuses de la commune, il est prévu la distribution de couffins alimentaires et de colis vestimentaires à l’occasion de l’Aid. Il saisit l’opportunité pour remercier tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de ce geste humanitaire grandiose. Il remercie par la même occasion, le directeur de wilaya du Croissant Rouge pour son soutien ainsi que les autorités locales de la commune, à leur tête le chef de la daïra, pour leur soutien moral sans oublier de remercier tous les volontaires qui n’épargnent aucun effort pour servir les pauvres.

Comme à l’accoutumée, le croissant rouge se sert de la cantine de l’école des frères Himane au centre-ville d’Ouled Ben Abdelkader pour préparer les repas. Le responsable du CRA à Ouled Ben Abdelkader se félicite du soutien que lui apportent les responsables de l’éducation nationale et la direction de l’école.

Abdelkader Ham          

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *