Le droit de dire, la liberté d'écrire

Covid-19 et travail, thème des 11emes journées thématiques de Rouiba

Les 11èmes entretiens de santé au travail ont pris fin cet après-midi à l’hôtel Mercure d’Alger. Cette rencontre scientifique qui a regroupé plus de 140 participants, essentiellement des professeurs de médecine du travail, des maîtres-assistants et des résidents de la spécialité a porté sur la « santé au travail et Covid-19 ». Un thème très actuel qui préoccupe énormément les preventeurs et autres intervenant dans le monde du travail en ce sens ou cette maladie a pratiquement paralysé l’activité des entreprises ou, à tout le moins, contrarié leur plan d’action.

Très au fait des réalités du monde du travail, les participants à cette journée thématique organisée par le service hospitalier universitaire de Rouiba ont abordé différents sujets dont « l’impact du COVID-19 sur les entreprises ». L’auteure de la communication, la professeur Meriem Ouaaz, s’est intéressé à l’absentéisme, très élevé au demeurant, dû au taux élevé de contamination par la Covid-19 parmi les effectifs de travailleurs. Et pas seulement car la maladie a affecté sans distinction toutes les catégories professionnelles, voire les médecins du travail et les personnel de santé chargés de leur prise en charge. 

Les statistiques sont édifiantes quand aux pertes subies par les assurances sociales en matière de paiement des congés de maladie et de remboursement des frais médicaux, devait rappeler un autre intervenant. Des pertes qui s’ajoutent à celles provoquées par le ralentissement de l’activité économique dans son ensemble. 

Parmi les recommandations, nous relevons celle qui a fait l’objet d’un véritable plaidoyer de la part du professeur Haddar M., qui considère indispensable la reconnaissance de la Covid-19 comme maladie professionnelle, une proposition à laquelle adhère une grande majorité de ses confrères.

Le choix de la thématique est motivé, selon le président du comité d’organisation de ces entretiens, le professeur S. Fraga, par les répercussions et les conséquences graves de cette pandémie sur la santé physique et mentale des salariés, sur la productivité des entreprises et l’intérêt particulier suscite chez les médecins du travail et les autres acteurs de la prévention. 

La rencontre s’est achevée avec l’adoption d’une série de recommandations et de propositions qui seront transmises aux autorités compétentes. 

Les commentaires sont fermés.