Le droit de dire, la liberté d'écrire

Salon africain des affaires : des opportunités pour les opérateurs algeriens

Des opérateurs algériens ont rencontré homologues africains en marge du Salon africain des affaires qui s’est ouvert ce jeudi au Centre des conventions d’Oran « Mohamed Benahmed »,. Ces rencontres bilatérales leur ont permis de discuter des moyens de promouvoir les échanges commerciaux et le partenariat.

Les hommes d’affaires algériens et leurs homologues de seize pays africains, ainsi que les ambassadeurs de ces pays accrédités en Algérie, aborderont lors de ce forum les opportunités d’échanges commerciaux bilatérales et les possibilités d’exportation des produits algériens vers l’Afrique, pour répondre aux besoins du marché de cette dernière.

Les possibilités de partenariat dans les différents secteurs d’activités feront également l’objet des discussions, selon les participants aux rencontres.

Le Salon africain des affaires, organisé par la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) sous le patronage du ministère du commerce et de la promotion des exportations, qui s’étale sur trois jours, a été ouvert, mercredi soir, en présence des ambassadeurs des pays africains accrédités en Algérie, rappelle-t-on.

Des produits de différents secteurs, dont ceux de la santé, de l’industrie pharmaceutique, de l’environnement, de l’agriculture, de l’industrie alimentaire, de la construction et les travaux publics, de l’hydraulique, de l’industrie du cuir, du textile, entre autres, sont exposés au salon, qui connait la participation de 45 entreprises économiques algériennes.

En plus de l’Algérie, plusieurs pays africains prennent part à ce salon, notamment la Tunisie, la Libye, la Mauritanie, l’Egypte, le Niger, le Mali, le Sénégal, le Nigéria, le Burkina Faso, l’Ethiopie, la Côte d’Ivoire, le Kenya, l’Angola, le Zimbabwe, la Guinée, la Tanzanie et le Cameroun, rappelle-t-on.

Les commentaires sont fermés.