Le droit de dire, la liberté d'écrire

Mohamed Ouahab, président de l’ASO:

« Désormais, les joueurs seront puisés de notre école de formation »

Le Chélif : Bonjour M. le président. Comment se présente la préparation de l’équipe de l’ASO pour l’entame du championnat professionnel de ligue Une de la saison 2021-2022 ?

Mohamed Ouahab : Bonjour. Après un repos mérité des joueurs de quelques jours, depuis tout juste le 24 août car comme vous le savez, le championnat de cette saison a été très long et très dur pour nous en tant que staff administratif, technique, médical ainsi que les joueurs. Nous avons repris les entraînements tout dernièrement sous la houlette de Samir Zaoui et son staff technique, à qui nous avons renouvelé notre confiance pour driver l’équipe et préserver la stabilité du groupe, suite au départ de l’entraîneur Fodhil Moussi que nous remercions au passage pour l’excellent travail qu’il a fourni tout au long de sa présence parmi nous et à qui nous souhaitons bon courage. Pour ce qui est de la préparation, elle se déroule dans de bonnes conditions ici à Chlef. Nous avons choisi ce lieu pour différentes raisons qui nous arrangent parfaitement du point de vue des installations sportives pour une bonne préparation et récupération.

Du nouveau dans les rangs de l’équipe ?

Nous sommes jusqu’à présent en contact avec des joueurs que nous souhaitons voir avec nous cette année sur suggestion du staff technique ; certains profils peuvent apporter un plus dans des postes qui nous intéressent, il y parmi eux des locaux et d’autres originaires d’autres villes du pays, voire de pays africains qui seront ici présents cette dans la ville de Chlef pour finaliser les contrats. D’autres joueurs ont renouvelé leur contrat, il s’agit d’Arab et Benhoua. Pour les départs, il concerne les joueurs Kaddour Beldjillali qui était en fin de contrat, Nehari, Ouis, Benzaza et le gardien de buts Sahnoun qui ont demandé leur libération, leurs demandes ont été satisfaites. L’entraineur et son staff prônent l’ancienne politique sportive de l’équipe consistant à puiser des joueurs dans le réservoir de l’école qui reste un atout non négligeable qu’il faut prendre en considération pour l’avenir du club dans les différentes catégories, surtout les espoirs. Un accord a été trouvé entre l’administration et le staff technique pour élaborer un plan d’action pour tracer les objectifs de cette politique que nous considérons bénéfique pour le club comme par le passé où l’école de football chelifienne a marqué de son empreinte plusieurs joueurs talentueux qui ont fait les beaux jours de notre équipe et d’autres clubs.

Des journées de sélection des joueurs de différentes catégories se sont déroulées pendant presque trois semaines dans les différents stades de Chlef. Pour quels résultats ?

Effectivement, nous avons organisé cette sélection qui a vu la participation de plus de 1 000 joueurs dans les différentes catégories, parmi eux des locaux et d’autres de différentes wilayas du pays qui ont rejoint la ville de Chlef pour subir des tests de sélection. Un nombre inimaginable, je n’ai jamais vu autant de jeunes joueurs dans ma vie dans cette discipline. D’après leurs rapports, les sélectionneurs sont tous unanimes à dire que le nombre de joueurs constaté dépasse tout entendement. Tous ces joueurs ont eu la chance de démontrer leurs qualités techniques et physiques sous l’œil des 12 sélectionneurs qui ont été répartis en groupes de trois sélectionneurs par catégorie afin d’assumer une mission délicate et difficile en même temps. Nous avons fait confiance à nos éducateurs et sélectionneurs pour faire le bon choix. Je dirais qu’on ne peut pas satisfaire tout le monde. L’équipe espoir a déjà commencé les entraînements en attendant les autres catégories.

Avez-vous programmé des matchs pour l’équipe senior pendant cette préparation ?

Tout à fait, nous avons déjà joué un match de préparation contre l’USM Alger cette semaine au stade Mohamed Boumezrag qui s’est soldé par un score nul de 2 buts partout. Une autre confrontation contre l’équipe de Béni Slimane (Médéa) a eu lieu ce lundi et, le jeudi, nous disputerons un match contre le MC Oran en attendant de programmer d’autres rencontres avec des équipes qui ont choisi la ville de Chlef pour les préparations du championnat. Donc, c’est de bon augure pour nous afin de trouver des sparring-partners pour notre préparation.

Un mot pour les supporters de Chlef.

Je profite de l’occasion qui m’est donnée à travers votre journal Le Chélif qui nous a accompagnés tout au long de la saison passée ainsi que les autres et qui a été d’un apport considérable dans les moments difficiles qu’a traversé notre club. Il faut que le club travaille maintenant dans le calme et la sérénité en tirant des leçons des fautes du passé qui seront éventuellement corrigées pour progresser davantage dans le futur qui sera prometteur inchallah.

Propos recueillis par Hocine Boughari 

Les commentaires sont fermés.