Il est remarqué ces dernières années un fort intérêt pour le tourisme médical à Oran qui s’explique, notamment, par la présence de nombreuses infrastructures offrant des services variés au niveau des établissements hôteliers.  

En plus de l’unique station thermale de la région, localisée dans la région de Saint-Roch, il est observé un rush dans les deux centres de thalassothérapie se trouvant sur le territoire de la wilaya d’Oran, l’un relevant du secteur privé, localisé au complexe touristique «New-beach», l’autre affilié au secteur public, basé au complexe «Les andalouses».  

Toutefois, ces deux structures s’avèrent insuffisantes pour répondre à la très forte demande de la clientèle. D’où la réalisation en cours d’un troisième centre de thalasso à Mers El Hadjadj, dans la commune de Mers El Hadjadj, à l’Est d’Oran. Fruit d’un investissement privé, il est considéré comme le plus grand à l’échelle nationale. Son ouverture est prévue pour le premier trimestre de l’année 2023. Ce nouveau centre vient renforcer les capacités d’accueil de la wilaya pour satisfaire une demande de plus en plus forte, exprimée par les estivants, les curistes et les travailleurs des entreprises publiques et privées par l’intermédiaire de leurs œuvres sociales pour ce genre de soins et de séjours, selon le responsable local du secteur du tourisme.

Les Andalouses, un complexe unique en son genre

Le centre de thalassothérapie relevant du complexe touristique «Les Andalouses», sur la corniche ouest d’Oran, est unique en son genre dans la région Ouest du pays. Il offre une gamme de services et de prestations à ceux en quête d’un traitement par les eaux de la mer contre certaines maladies ou d’une remise en forme.

Les gestionnaires de ce centre misent sur le développement du tourisme médical à Oran, qui attire un grand nombre d’estivants venus de différentes wilayas du pays et des membres de la communauté nationale établi à l’étranger, ainsi que des touristes étrangers.

Cet espace, qui se distingue par sa magnifique architecture de style arabo-mauresque offre un ensemble de prestations alliant détente, relaxation et soins médicaux assurées par des spécialistes et des kinésithérapeutes.

Le Centre de Thalassothérapie, qui dispose d’équipements de pointe, assure des prestations aux athlètes pour se préparer aux compétitions et la récupération de leur forme physique. Entré en service fin 2018, il propose un parcours de soins et de détente à des prix jugés abordables. S’étendant sur une superficie de 4.000 m2, il est composé de deux blocs séparés, l’un pour les femmes et l’autre pour les hommes, dotés de bassins de massage, de couloirs de la marche sur l’eau et autres équipements. Le deuxième bloc est affecté aux traitements sans eau de mer en utilisant la médecine physique, la kinésithérapie et tout ce qui est lié à la réadaptation fonctionnelle.

Il s’appuie sur des produits et des équipements sophistiqués pour ce genre de thérapie en utilisant les produits dérivés de la mer tels que les algues, l’argile importée, des produits naturels traditionnels locaux.

Le centre de thalassothérapie accueillait, avant la pandémie du coronavirus, une moyenne quotidienne de 120 personnes. Avec la reprise des activités, la fréquentation oscille actuellement entre 60 à 80 personnes par jour, a-t-on indiqué.

Signalons que, pour le moment, seuls quatre centres de thalassothérapie sont fonctionnels au niveau national dont deux sont situés à Oran.

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.